25 mai 2020

Les Webinaires HEP EDUCATION : « Savoir avancer dans un univers incertain »

Ultra-marathonien de l’extrême et philo-conteur, Malek Boukerchi a partagé conseils et inspirations pour faire face à l’imprévu en ce temps suspendu qu’est le confinement, lors d’un webinaire organisé par HEP EDUCATION le 7 mai dernier. « Il faut faire face » « Attends-toi à l’inattendu ». Les mots d’Edgar Morin résonnement pour Malek Boukerchi qui décrit les nombreux […]

Ultra-marathonien de l’extrême et philo-conteur, Malek Boukerchi a partagé conseils et inspirations pour faire face à l’imprévu en ce temps suspendu qu’est le confinement, lors d’un webinaire organisé par HEP EDUCATION le 7 mai dernier.

« Il faut faire face »

« Attends-toi à l’inattendu ». Les mots d’Edgar Morin résonnement pour Malek Boukerchi qui décrit les nombreux ultra-marathons auxquels il a participé (des courses de plusieurs centaines de kilomètres en autonomie totale) comme un confinement volontaire. Pour le conteur, le monde actuel est devenu « VICA » (volatilité, incertitude, complexité, ambiguïté) tel qu’il a été conceptualisé par un professeur de Stanford. Aussi, « l’agilité et l’adaptation » sont de précieux atouts face à l’imprévu et aux aléas. Il s’agit alors, au regard de ses pratiques sportives, de « transformer les incertitudes en projet et le renoncement en possible ».

De la volonté

Décider de « composer avec l’incertitude ». La préparation tant mentale que physique y est partie prenante. Ainsi, pour ses courses, l’ultra-marathonien se prépare 1 ou 2 années en amont pour « être opérationnel » dans des contextes aléatoires. « Quand on est préparé, on peut improviser, on peut être agile ». Malek Boukerchi souligne ainsi les « 4I » de l’incertitude : « impermanence, imprévisibilité, injustice et infidélité ». Face à elles, « les vertus viennent nous chercher dans nos profondeurs intérieures ». Dès lors, « quand l’espace extérieur se rétrécit, il faut augmenter l’espace intérieur ». Malek Boukerchi propose alors de « cultiver la volonté » dans une vie « faite de fugacité ». Face à cette incertitude et au déterminisme, comparant la vie a un jeu de cartes, il use de la métaphore, « un bon joueur de cartes est capable de magnifier la mise », grâce à cette volonté.

Du plaisir

Mobiliser l’imaginaire, « donner de l’élan », être curieux et imaginatif dans ce monde complexe sont les clés, explique le philo-conteur pour « faire face à l’incertitude ». Malek Boukerchi incite à laisser la porte ouverte et à s’inscrire dans une logique d’émerveillement pour « accueillir ce qui advient » en saisissant de « nouvelles résonnances ». Le plaisir est « un moteur extrêmement fort ».

 

Les autres actus

12 Jan 2021
Participez, avec HEP EDUCATION, au Festival de l’Apprendre 2021
La deuxième édition du Festival de l’Apprendre 2021, organisé par la Maison de l’Apprendre* aura lieu du 24 au 31 janvier. A situation exceptionnelle, formule inédite, cet événement se tiendra exclusivement en ligne. Au programme, plus de 7...
08 Déc 2020
Le Jeu des Principes du Vivant pour innover en s’inspirant de la nature
Le Jeu des Principes du Vivant est une invitation à questionner ses pratiques, à observer la nature et à s’inspirer de son ingéniosité pour innover, durablement. Sur la base de cartes, les participants sont invités à imaginer des solutions b...
27 Nov 2020
Biomim Week : une semaine qui change le monde
Chaque année, le grand rassemblement pour voir la nature autrement et découvrir l’incroyable panoplie de solutions qu’elle nous propose a lieu lors de la Biomim’Expo. Pour l’édition 2020, elle se transforme et devient la Biomim Wee...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *